Rencontre avec l’écrivain Mathias Énard modérée par Goran Ferčec

Dans le cadre du Festival international des littératures 2014

 

Plus qu’un roman, Zone est un spectacle tragique : sur scène, les choeurs antiques pleurent l’horreur du monde, et dans les gradins, à moins que ce ne soit du haut de l’Olympe, les dieux, grands manipulateurs, se régalent des passions humaines. Mathias Enard, aède intraitable aux méchantes ruses, a composé une Iliade contemporaine aux scènes terrifiantes, où l’on peine parfois à reprendre haleine. Mais de Cervantès à Hemingway, de Conrad à Malaparte, auteurs souvent cités à comparaître dans ce texte saisissant, qui a dit que la littérature avait vocation à distraire ?
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/livres/zone,33486.php#r9MS5drSe9eOgASY.99