INmusic festival

Le Dijonnais Pascal Arbez se lance dans la musique électronique dans les années 90, sous différents pseudos (Dima, Hustler Pornstar) mais débute sa brillante carrière sous le nom de Vitalic, sur les conseils de The Hacker, qui lui suggère d’envoyer quelques démos au directeur du label allemand Gigolo, le bien-nommé Dj Hell.

« Poney EP » sort en 2001 et constitue un record de ventes pour le label electro : le single « La Rock » conquiert les pistes de danse d’Europe et apparaît sur le disque-mix des 2 Many DJ’s. Vitalic enchaîne ensuite de nombreux mix et concerts.

Il sort en 2005 son premier album, « OK Cowboy ». Synthétiseurs et beats frénétiques constituent l’originalité de son electro, susceptible de souffler la fraîcheur sur la French Touch nationale. En 2006 sort la compilation « This is the Sound of Citizen », et en 2007, « V Live ».

Vitalic déborde d’une vitalité susceptible de le faire entrer au panthéon de l’electro française, aux côtés d’Air ou de Daft Punk.